image

Grand Est  

Parution de l'étude sur les pertes dans les réseaux d'eau potable

La Cellule Économique Régionale de la Construction Grand Est a lancé début 2017 une vaste étude sur les fuites dans les réseaux d’eau potable du bassin Rhin-Meuse. L’objectif de cette étude qui vient d’être rendue publique était de faire prendre conscience de manière chiffrée et explicite l'étendue des pertes, et ainsi permettre aux collectivités d'agir en hiérarchisant les priorités, mais aussi d’informer les donneurs d’ordres alsaciens, champardennais et lorrains de l'importance de l'entretien de ce patrimoine de salubrité publique.

Le dernier motif de l’investissement des trois Délégations dans ce projet est bien évidemment de susciter des investissements dans le renouvellement des réseaux d'eau potable, et par là même soutenir l'activité et préserver les emplois des entreprises de canalisations.

La parution de l’étude a été accompagnée d’une démarche de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse auprès des collectivités du bassin, qui ont été destinataires de la synthèse de celle-ci.

Une promotion de l’outil est envisagée sous forme de réunions d’informations, au cours du second semestre.

Par ailleurs , les Canalisateurs et la CERC vont proposer à l’Agence de l’Eau Seine Normandie de réaliser la même étude, a minima auprès des services de l’ex Champagne-Ardenne afin d’avoir une vision globale Grand Est. 

Consultez l’ensemble des documents liés à cette étude (rapport d’étude complet, synthèse générale et synthèses départementales) sur ce lien.