image

Canalisateurs du Sud-Est  

Retour sur l'assemblée générale des Canalisateurs du Sud Est
image

Les Canalisateurs du Sud-Est (CSSE) se sont réunis en assemblée générale le 22 juin dernier au Château des Fines Roches à Châteauneuf-du-Pape (84). Pierre Rampa, président, Michel Réguillon, délégué Rhône-Alpes et Yves Bourdais, délégué PACA, ont présenté l’action sur le terrain d’une profession déterminée à lutter contre les gaspillages de l’eau. L’occasion pour Pierre Rampa de présenter, en présence d’Alain Grizaud, Président des Canalisateurs, le plan d’action 2020 sur PACA, la Corse et Rhône-Alpes, et d’annoncer la mise en place d’Ambassadeurs locaux. Ces entrepreneurs bénévoles iront au contact des donneurs d’ordres, techniciens et élus des collectivités locales pour présenter les savoir-faire et l’expertise des 117 entreprises de la profession de PACA, Corse et Rhône-Alpes.

Laurence Herbeaux, directrice de la CERC Auvergne-Rhône-Alpes a présenté les résultats de l’étude 2018 sur le suivi des pertes d’eau potable en Rhône-Alpes, qui a permis de positionner la profession comme un acteur incontournable de la préservation de la ressource naturelle dans une région qui a déjà connu deux alertes sécheresse depuis le début de l’année 2018.

Enfin, André Bernard, président de la chambre d’Agriculture du Vaucluse est venu présenter le projet d’irrigation couvrant le Nord du département et débordant dans le Sud de la Drôme, pour un montant d’investissement prévisionnel de plus de 240 millions d’€. « Avec le réchauffement climatique, nos vignes commencent à souffrir de la sécheresse. Après plusieurs années d’études, nous allons proposer un projet d’irrigation à partir des eaux du Rhône, qui sont largement sous exploitées par rapport aux eaux de la Durance », a-t-il expliqué. L’occasion pour les canalisateurs et les agriculteurs de mettre en avant des propositions complémentaires pour préserver la ressource en eau.