image

Provence-Alpes-Côte d'Azur  

Rencontre entreprises / MOa / MOe
image

Comme chaque année, la Délégation PACA des Canalisateurs du Sud-Est a organisé, le 7 novembre dernier, sa Rencontre Entreprises de Canalisations / Maîtres d'œuvre / Maîtres d'ouvrage, devenue un rendez-vous incontournable.

Philippe Denimal, Délégué Régional des Canalisateurs, a d’ailleurs rappelé : « Maitres d’Ouvrage, Maitres d’Œuvre, entrepreneurs, nous sommes liés par l’environnement économique que représentent un projet de travaux et sa réalisation » et a martelé : « le maintien des investissements doit permettre à notre société de créer des richesses, de développer nos territoires et de préserver l’emploi. Mais investir, c’est aussi maintenir le niveau de qualité de notre patrimoine, de nos réseaux, dans l’intérêt de tous.»

Aussi, trois thématiques ont été développées :

-          L’activité Travaux Publics en PACA

Carine PEKIC, Directrice de la Cellule Economique Régionale de la Construction, est revenue sur la conjoncture Travaux Publics dans notre région, et plus particulièrement sur l’activité canalisation. Celle-ci se dégrade depuis le début de l’année, avec des carnets de commande qui se raccourcirent, et au vu du net ralentissement de la commande publique et des projets d’investissement, les perspectives d’activité ne sont guère encourageantes.

 -          La connaissance des réseaux d’eau et d’assainissement

Eric BREJOUX, directeur du projet SISPEA à l’ONEMA, a présenté la base de données SISPEA (Système d’Information sur les Services Publics d’Eau et d’Assainissement). Celle-ci centralise l’information, améliore la transparence, et grâce à différents indicateurs (rendement, taux de renouvellement des réseaux, prix de l’eau…) permet d’alimenter la réflexion sur la politique de l’eau. Il s’agit d’un outil indispensable pour une meilleure vision territoriale.

 -          Les perspectives d’investissement dans la politique de l’eau : le programme de l’Agence de l’Eau

Après être revenue sur les missions et financements « classiques » de l’agence de l’eau, Gaëlle BERTHAUD, directrice de la Délégation PACA et Corse, a présenté l’appel à projet « économie d’eau », qui est ouvert aux collectivités, aux entreprises, et aux opérateurs d’habitats collectifs. Doté de 20 millions d’euros, il cible les projets de réduction de fuites sur les réseaux d’eau potable et tous projets de réduction des consommations d’eau pour les usages publics, dans les process industriels et dans les bâtiments collectifs. Les lauréats verront leurs projets financés jusqu’à 50%.

Par ailleurs, la préservation des milieux aquatiques et du littoral devient une priorité de l’agence de l’eau : ce sont 600 ouvrages, 100 km de rivière, et 10 000 ha de zone humide qui sont à restaurer.

Ces interventions ont démontré, que ce soit à travers l’état des réseaux, des données économiques ou encore d’une politique d’investissement, toute l’importance de maintenir la qualité des réseaux.

Les nombreuses questions de l’assistance, composée d’une quarantaine de participants, ont témoigné d’un fort intérêt pour ces sujets.